De l’anneau épiscopal, suivi de quelques annotations avec des commentaires de Docteurs de l’Eglise

L’anneau épiscopal, ou anneau pastoral, est une bague ecclésiastique, et un des signes distinctifs de la charge épiscopale catholique. Porté à l’annulaire droit en toutes circonstances, au chœur comme à la ville, il est, avec la croix pectorale, l’un des attributs épiscopaux les plus visibles. Que signifie l’anneau ? 1° Un signe d’alliance, de vœu, de… Lire la suite De l’anneau épiscopal, suivi de quelques annotations avec des commentaires de Docteurs de l’Eglise

Instruction du Saint-Office « Inter Mala » (3 mai 1927) sur la littérature mystico-sensuelle

L’instruction du Saint-Office Inter Mala en date du 3 mai 1927, sur la littérature mystico-sensuelle, est bien méconnue. Il serait pourtant bon de la diffuser quand on voit la publicité accordée à des gens comme Charles Péguy, Léon Bloy, Paul Claudel, Léon Daudet, etc. On pourrait presque considérer ce document comme l’« acte 2 » de… Lire la suite Instruction du Saint-Office « Inter Mala » (3 mai 1927) sur la littérature mystico-sensuelle

Le magistère de l’Eglise catholique est très clair : les canonisations sont infaillibles, et ceux qui contestent cette vérité ou qui contestent l’infaillibilité d’une canonisation sont « dans le péché, ou une hérésie » (saint Alphonse de Liguori)

« Quiconque oserait prétendre que le Pape s’est trompé dans telle ou telle canonisation, ou que tel ou tel saint canonisé par le Pape ne doit pas être vénéré par un culte de dulie, celui-là, disons-nous, s’il n’est hérétique, [NDLR : comme le pense l’auteur, le Cardinal Prospero Lorenzo Lambertini] doit être considéré [NDLR :… Lire la suite Le magistère de l’Eglise catholique est très clair : les canonisations sont infaillibles, et ceux qui contestent cette vérité ou qui contestent l’infaillibilité d’une canonisation sont « dans le péché, ou une hérésie » (saint Alphonse de Liguori)

Apologie de Saint Théophile d’Antioche ; Ou comment répondre à un païen

« Un style brillant, une diction élégante, voilà ce qui charme et ce qui transporte les hommes frivoles et corrompus. L’ami de la vérité laisse là les vaines paroles, il s’attache aux faits et les discute. Cher Autolyque, vous m’avez assez fatigué de vains discours, d’éloges sans fin en l’honneur de vos dieux de bois… Lire la suite Apologie de Saint Théophile d’Antioche ; Ou comment répondre à un païen